Dons élections municipales Claude Illy

Dons élections municipales Claude Illy – Portes 2020

APPEL AUX DONS : ÉLECTIONS MUNICIPALES DU 15 ET 22 MARS 2020

Pour nous soutenir durant cette campagne, afin de défendre nos valeurs et nos idées auprès des Portoises et des Portois.

Notre formulaire de dons en téléchargement ci-dessous.

Téléchargement

QUELS VOEUX !!! MAIS QUELS VOEUX !!!!!

QUELS VOEUX !!!  MAIS QUELS VOEUX !!!!!

Vraiment à pleurer ces derniers vœux, rien de concret, rien de bien intéressant, que du réchauffé,

des remerciements étouffants tellement ils essayaient  de rameuter les Portoises et les Portois pour les prochaines échéances électorales et des photos, vidéos à la gloire de l’édile toute émue de vanter, à mots cachés, son soi-disant bien vivre merveilleux pour des gens merveilleux dans le pays de Oui Oui.

Martine à la MJC, Martine auprès des Anciens, Martine dans sa nouvelle piscine payée par l’Agglo, Martine espérant un nouveau gymnase dépollué, Martine……… comme à son habitude partout à la fois.

Clou de la soirée, vraiment mieux que la Palme d’or au Festival de Cannes, la convocation de tous les agents de la ville présents pour une chose extraordinaire, magnifique, inespérée, presque inimaginable quoi : La Présentation de la pancarte présentant la troisième Fleur sur le panneau de Portes-lès-Valence !!!! Embrassades, remerciements (encore), montée des personnalités (dont N.Daragon) pour tenir avec une si grande émotion le panneau comportant les trois fleurs grand format !!

Tout le monde dans la salle avait pensé à une grande nouvelle pour tous ces Agents réunis autour de Mme le Maire, une récompense, une gratification, une prime peut-être ……. Mais non, c’était encore plus grand, LE POINT D’EFFORT de tout le mandat écoulé ; LA TROISIEME FLEUR !!!! Fruit de toutes les convoitises de ce mandat et enfin la récompense finale tant attendue.

Autre grand moment à se remémorer :  L’annonce par le Président de l’Agglo de la réussite du mandat de sa consœur, vice-présidente de l’Agglo, vice-présidente du Conseil Départemental, qui a été PARTOUT (trop peut-être ?) et qui a si bien réussi par sa bravoure, son abnégation, sa ténacité à mener Portes-lès-Valence à un niveau d’excellence inégalé depuis sa création, il y a 100 ans.

Et d’annoncer ensuite sa réalisation personnelle, impressionnante, magnifique ET SURTOUT QUI N’A RIEN COUTE AUX PORTOIS (OUPS…),

C’est à ce moment qu’un grognement sourd s’est fait entendre dans la salle par les Portoises et les Portois qui savent très bien qu’ils vont devoir continuer à payer cet investissement gargantuesque ainsi que la piscine couverte de Portes-Lès-Valence, dont la gestion (déjà contestée) a été cédée à un partenaire privé, malgré le fait que M. Daragon ait annoncé que les Portois ne représentaient qu’à peine 6 à 7 % de la dette annoncée déjà en déficit.

C’est avec des larmes dans les yeux que Mme le Maire a annoncé qu’elle reviendrait d’ici peu (après les élections) faire l’éloge de son magnifique mandat passé et annoncer son futur ???  Peut-être…. Ou pas ….

Élections municipales 2020

Élections municipales 2020, pensez à vous inscrire avant le 7 février.

Dans le cadre de la mise en place du répertoire électoral unique, il est désormais possible d’effectuer en ligne les démarches pour s’inscrire sur les listes électorales, et ce jusqu’au 7 février 2020,

En Mairie

Vous devez fournir les documents suivants :

Nous vous conseillons de le faire le plus tôt possible.

Mémoire sélective

Portes info de novembre 2019 #Portes2020

Mémoire sélective

Dans le précédent éditorial, Madame le maire Geneviève Girard, vous proposez de sortir Portes « d’une certaine forme d’isolement ».

Un objectif que nous partageons. Cet isolement n’était pourtant pas ressenti par les Portois en 2001. Le devoir de mémoire nous impose de rendre à Messieurs Gabriel Coullaud et Jean-Guy Pinède les mérites des grandes réalisations qui furent les leurs : reconstruction, urbanisation, réseaux, voirie, écoles, centre de loisirs, Train-Théâtre/Cinéma, médiathèque, gymnases, créations des zones d’activité (#Portes2020 pour retrouver les étapes de ces courageuses politiques). Cette ambition pour Portes, nous espérons la retrouver bientôt.

Un peu d’histoire

Les mutations économiques qui ont permis à Portes-lès-Valence de (re)naître après-guerre dépassent
de très loin la contribution d’un(e) élu(e), fusse-t-il pour 2 mandats. Historiens et économistes
s’accordent pour fixer aux années 1960 les ruptures majeures qui ont conduit notre commune à se développer.
Avec 85% de ses activités liées à la SNCF, et un conseil municipal composé de 75% de cheminots, la
cité Portoise a su s’inventer un avenir qui ne soit plus quasi-exclusivement basé le rail.

Et c’est à Gabriel COULLAUD que revient le principal mérite de cette reconversion économique.
Sur le plan des infrastructures et équipements, Portes-lès-Valence qui fut détruite à plus de 80% par
les bombardements alliés en 1944 a dû consacrer 20 années d’après-guerre à reconstruire
logements, réseau d’eau potable, assainissement, voirie, écoles (Anatole France, Joliot-Curie et
Fernand Léger, puis fin des années 1960 l’école Voltaire et le CES).
Sur le plan de l’urbanisme, l’évolution démographique et sociologique a été permise par un POS
adopté en 1975, qui a conduit à accélérer de manière structurée l’essor de Portes-lès-Valence, dans
le souci constant de limiter la spéculation foncière, et de concilier locatif social et accession à la
propriété pavillonnaire.
Sur le plan du cadre de vie, la quasi-totalité des équipements socioculturels et sportifs de Portes sont
directement issus des ressources générées par le développement industriel de la commune (centre
aéré, halte-garderie, MJC, Ecole d’art, Ecole de musique, gymnase Auguste Delaune, piscine,
boulodrome).
Sur le plan de l’activité économique proprement dite : c’est également mi-années 1960 que fut créée
la première Z.I. Entre RN7 et réseau ferré, où s’installèrent de nombreuses entreprises fortement
pourvoyeuses d’emplois (Marion, DPPLV, Merlin, Boussois, Phénix, Coopérative Agricole du
Valentinois, Perge).
La construction de l’A7 entraînera le déplacement du port de Valence vers Portes (CNR).

Et cette seconde Z.I. Majeur connaîtra un développement remarquable (Pavailler, Tézier, Magne, GondrandFatton, Martin, etc.).
Puis ce sera le développement de part et d’autre de la rue Brossolette de la Z.A. Ollagnier (Descours
et Cabaud, Pieri, Comes, Silkolene, Fraysse, Barnier, etc.).
Enfin, même la Z.A. De Morlon (SOFATH notamment, Constructel, etc.) date pour sa première
tranche du milieu des années 1970.
Autant dire que l’intervention de notre édile, fusse-t-elle étalée sur 2 mandats, n’est pas pour grand-chose dans la sortie de notre commune de son isolement. Rendons à Gabriel COULLAUD et Jean Guy PINEDE et leurs équipes respectives ce qui leur appartient : des initiatives majeures dans un contexte de sortie de guerres où tout était à faire, et où il a fallu faire tout dans un ordre logique et de manière structurée et raisonnable pour bâtir au propre comme au figuré la ville de Portes-lès-Valence.

Contactez-nous

138 !!!! ARRÊTONS LE MASSACRE !!!

Le 25 novembre a eu lieu la Journée Internationale de lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes. BIEN TRISTE ANNIVERSAIRE au regard du dernier MEURTRE d’une femme battue à mort par son mari !!!!!!!!

Mais comment a-t ’on pu en arriver là ???  

138 MEURTRES FÉMINICIDES JUSTE POUR CETTE ANNÉE  !!!!!

La Ministre de la Justice a rendu public, le 17 novembre, un rapport sur les homicides conjugaux …

Triste constat de l’inaction totale du gouvernement depuis son élection sur ces violences faites aux femmes et sur les meurtres qui en découlent !!!

 Elle a simplement reconnu que « la chaine pénale n’est pas satisfaisante » !!! C’est le moins que l’on puisse dire au vu du triste total de ces féminicides !!

L’Inspection générale de la justice a analysé les meurtres conjugaux commis en 2015 et 2016, définitivement jugés.

Dans près de la moitié des cas, un signalement avait déjà été fait à la police ou à la gendarmerie.

Quatre chiffres à retenir du rapport qui pointe les failles du système :

1°) Dans 65% des cas où des violences existaient avant le meurtre, la police avait été informée

Sur 88 cas étudiés, 83 % des victimes sont des femmes.

Sur 76 dossiers retenus, il apparaît que 2/3 des victimes avaient subi des violences conjugales antérieurement à l’Homicide.

Soit près de 48 cas, parmi lesquels 17 situations où les violences antérieures n’avaient jamais été dénoncées alors qu’elles étaient connues de l’entourage de la victime.

« Cette carence témoigne des difficultés, pour les proches, à prendre et à assumer la responsabilité du signalement, en l’absence de volonté de la victime de porter plainte ».

Il ne faut plus qu’il y ait un sentiment d’impunité, il doit toujours y avoir une réponse pénale très forte afin de punir à bon escient les voyous.

2°) Seules 18% des mains courantes aboutissent à une enquête

Quand la victime a déjà subi des violences conjugales par le passé et que ces dernières ont été signalées aux forces de l’ordre, le rapport indique que les mains courantes et les procès-verbaux de renseignements judiciaires débouchent rarement sur des investigations.

Sur 40 mains courantes déposées, seules 7 seront suivies d’investigations !! 

Cela fausse donc totalement la réalité des chiffres !!

3°) 80% des plaintes sont classées sans suite

Si l’affaire est bien transmise au Parquet, le rapport pointe des manques très importants pour la prise en compte des mains courantes qui empêchent de donner une réponse pénale adéquate.

Dans le cadre des rares enquêtes préliminaires ouvertes par les procureurs, écrit l’inspection, « les victimes sont auditionnées, les auteurs ne le sont pas systématiquement et les témoins et le voisinage pratiquement jamais ».

L’appréciation du danger apparaît donc « empirique, sans véritable outil d’évaluation ».

Il faut des formations à l’accueil des victimes, à leur suivi, dans les commissariats, dans les gendarmeries et dans les tribunaux.

Il estnécessaire de mettre en place des protocoles de

réponse qui ne laissent place à aucune faille, nulle part, à quelque niveau que ce soit !

4°) 15% des auteurs sont récidivistes

Parmi les auteurs d’homicides conjugaux étudiés par l’Inspection générale de la justice, 15% avaient déjà été condamnés pour violences conjugales, « dont 77% pour des faits commis sur la même victime ».

« Dans un cas sur deux, l’auteur a récidivé dans les trois ans de la condamnation antérieure sous la forme d’un homicide ou d’une tentative d’homicide sur la même victime ».

En 10 ans ce sont près de 1500 femmes qui ont péri, victimes de leurs conjoints et surtout malheureusement de nos propres défaillances.

Il faut évidemment légiférer afin de dépasser le secret médical comme le proposent plusieurs édiles. Ça fait appel à l’éthique du médecin »

L’Inspection générale de la justice avance ainsi vingt-quatre recommandations précises, notamment des protocoles permettant la mise à l’écart temporaire des auteurs des violences, y compris en hébergement autonome, mais aussi un suivi par des médecins addictologues, des psychiatres, et le développement

des prises en charge collectives durant leur détention.

Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919, un numéro de téléphone gratuit et anonyme.

Cette plateforme d’écoute, d’information et d’orientation est accessible de 9 heures à 22 heures du lundi au vendredi et de 9 heures à 18 heures les samedis, dimanches et jours fériés.

Un pilote dans l’avion ?

OUHH…. OUHH y a t’il un pilote dans l’avion ???????… Euh ! Y a-t-il un maire dans la ville ?????

Madame le Maire êtes-vous là ?  Que se passe t ‘il à Portes-Lès-Valence ???

Vraiment désolant de voir qu’à chaque fois que des décisions importantes sont à prendre engageant la sécurité de ses administrés qui sont en panique sans eau parfois, sans électricité, avec des routes très mal nettoyées et dans de longs délais, Madame le Maire est aux abonnés absents ! Le manque de communication est flagrant et inquiétant aussi s’agissant des écoles et de la sécurité des enfants où la solution adéquate eût été de les fermer et assurer ainsi une sécurité maximale pour les enfants et les déplacements des parents sur des routes si dangereuses.

C’est ce que l’on attend d’une personne en charge des administrés d’une commune, ce n’est pas tout d’être sur toutes les photos pour parader, car pour être soutenue par un Comité de soutien : « Agir et mieux vivre » il faudrait effectivement AGIR et pour que chacun puisse mieux vivre à Portes-Lès-Valence, encore faudrait-il que la personne en charge de la ville, Madame le Maire en l’occurrence, s’intéresse à ses administrés et prenne des décisions efficaces  et cohérentes afin de leur assurer une meilleure vie.

Il ne suffit pas de déclarer que : la proximité est un plaisir, que les réalisations qui se voient sont un enchantement mais IL FAUT SURTOUT assurer la sécurité des Portoises et des Portois !

Il ne faut pas non plus vendre tous les terrains à l’Agglo et brader le peu de terrains restants qui pourraient être des espaces de loisir paysagés et verts pour les habitants !

De plus vous voulez financer la construction de ce gymnase sur un terrain qui n’a PAS été dépollué.  

Vous proposez de poursuivre l’aménagement du centre-ville ?? Encore faudrait-il l’avoir commencé, quand on voit la non-attractivité de ces lieux.

Si vous étiez la seule alternative, vous auriez plus que des idées mais le constat de votre mandat passé prouve bien les limites de vos ambitions.

Une nouvelle équipe avec #Portes2020 ?

À Portes, la campagne est lancée pour les élections municipales de mars 2020.

Vous avez envie de vous exprimer, d’apporter votre point de vue et vos idées, de participer à l’élaboration collective du projet pour la ville.

Vous souhaitez comme nous rendre à notre commune un projet porteur d’espoir sur l’environnement, la démocratie citoyenne, le bien vivre ensemble dans le respect de chacun… Débattre sur des projets responsables, novateurs et d’avenir.

Nous vous invitons à partager un temps d’échange collectif suivi d’un moment convivial.

Samedi 16 novembre à 11h, Maison des associations.

17 Rue Jean Jaurès, 26800 Portes-Lès-Valence

Contactez-nous

Commémorations du 11 novembre

Les commémorations du 11 novembre 1918 célèbrent aujourd’hui le 10e anniversaire de l’armistice.

Un siècle après, et désormais sans plus aucun témoin direct de la Grande Guerre, le travail de mémoire se fait différemment. 

Il nous incombe à toutes et tous d’en être les garants : dans un contexte social propice aux déchirements, aux replis communautaires, aux manœuvres politiciennes, au retour du protectionnisme et à la montée des idéologies les plus rétrogrades, l’équipe de #Portes2020 a souhaité plus encore cette année être présente aux avant-postes de ce moment de communion et de recueillement.

C’est sur cet esprit de corps qu’il nous faut capitaliser, s’unir et avancer.

Notre seule motivation : l’ouverture et le rassemblement de ceux qui veulent se rappeler de notre passé pour construire notre devenir.

Se joindre à #Portes2020, c’est vouloir servir l’intérêt général et rassembler les Portois(e)s.

Les moyens sont un outil de l’action municipale, l’orientation de leur utilisation reste et restera la seule façon pour le citoyen d’exprimer ses choix.

Contactez-nous

DES PRIVILEGES, OUI MAIS POUR QUI ?

DES PRIVILEGES, OUI MAIS POUR QUI ?

Dans le budget 2020 de la sécu, 6 hôpitaux publics sur 10 sont en difficultés et doivent encore faire 800 millions d’€ d’économies. Les fédérations des Établissements de Santé et les syndicats professionnels en restent pantois. On leur demande de trouver 800 millions d’€ d’économies alors que ces établissements traversent une crise profonde avec des tensions et des grèves depuis 6 mois ; c’est un non-sens économique et social

……et qu’apprend-t-on de la Cour des Comptes publié en juillet 2019 ? (rapport annuel sur les dépenses présidentielles 2018)…que le budget a été dépassé de 5.6 millions qui était fixé à 105.07 millions, soit 110.67 millions d’€ !

Est-il utile de rappeler quelques dépenses futiles (moquette de luxe, vaisselle au goût du jour, piscine au Fort de Brégançon), des rénovations relevant de caprices d’un souverain, comme la plupart de la politique dirigeante d’ailleurs, qui se comporte comme des rois, avec des privilèges conséquents…tandis qu’à côté, la colère sociale continue d’éclater !

Contactez-nous !

TRAVAIL SOCIAL

TRAVAIL SOCIAL

Beaucoup de travailleurs dans le domaine social, subissent une certaine pression. Il y a du stress engendré par le fait de travailler avec des personnes en difficultés et d’une prise de conscience des inégalités sociales dont ils sont témoins.

Ces travailleurs de différents horizons sont quotidiennement confrontés aux personnes âgées, aux violences intrafamiliales, aux angoisses liées aux procédures d’expulsions, à la pauvreté, aux agressions….c’est leur job direz-vous ? Certes, mais…

Ces travailleurs ne sont pas formés pour « encaisser » le stress habituel qu’ils subissent !

Ces travailleurs n’ont pas la capacité ni une force innée de se reconstruire par ce stress banal !

Il y a un manque de reconnaissance de ces métiers et malheureusement, il faut faire preuve d’une robustesse au quotidien.

Liberté d’expression

Liberté d’expression

Nicole Belloubet veut

s’attaquer à la loi du 29 juillet 1881

Une réflexion va être lancée par le Gouvernement sur la loi sur la Liberté de la Presse liée aux propos haineux sur internet avec jugement en comparution immédiate. LA CENSURE DE LA PRESSE ARRIVERAIT A GRANDS PAS ???

Encore un pan de la Démocratie qui va être mis à mal par LREM ??  Ils en ont marre que la vérité sur tous les agissements du Gouvernement soit révélée au grand jour par la Presse (NON Gouvernementale bien sûr !!!!).

Y aura-t-il une nouvelle bureaucratie de la Censure qui va privatiser le contrôle de la Liberté d’expression ??

Cette proposition de loi sera examinée par le Parlement en juillet prochain. Ce texte prévoit d’obliger les hébergeurs à retirer tous les textes « Jugés » haineux sous 24 heures…. Cela laissera la place à l’arbitraire et au musellement de la Presse, BELLE Démocratie en perspective !!

Ce changement total de cap pourrait avoir des conséquences lamentables sur la loi de 1881 qui protégeait les journalistes du courroux du Gouvernement en cas d’articles sur la vérité des affaires mettant en cause certains personnages politiques peu scrupuleux. Le passage de ces infractions dans le code pénal permettrait ainsi plus de répression « Légale » de la part des dirigeants gouvernementaux (perquisitions, comparutions immédiates…).

Quelles seront les limites d’une telle modification de loi ?? S’il ne s’agissait que de légiférer sur les propos haineux sur internet, il aurait suffi de rajouter un article à la loi de 1881 mais la haine en ligne a bon dos et c’est plutôt une refonte globale de cette loi de 1881 qui est visée par cette proposition de révision !!!

Une première étape a été franchie avec la loi de lutte contre le Terrorisme en 2014 qui avait fait basculer dans le Code Pénal le délit d’apologie du terrorisme. Plusieurs autres tentatives de réduire à néant cette loi sur la Liberté d’expression étaient jusqu’alors restées vaines mais vraiment elle gêne trop le Gouvernement qui ne veut faire aucun compromis sur l’acceptation de sa politique et de ses choix sur les différents conflits et les multiples abus de sa gouvernance. La Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) s’oppose depuis 2015 à une modification de la loi de 1881. La commission craignait « que le mouvement de sortie de la loi du 29 juillet 1881 d’un certain nombre d’infractions relatives aux abus de la liberté d’expression vide cette grande loi de sa substance en lui faisant perdre sa cohérence, au risque de la marginaliser et de la voir disparaître à terme ».« Par ailleurs, poursuivait la CNCDH, certaines procédures d’urgence – comme notamment la comparution immédiate et la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité – ne sont pas adaptées aux contentieux des abus de la liberté d’expression, dont la complexité et les valeurs en jeu imposent un traitement ferme, mais mesuré».

On joue de plus en plus avec notre Liberté d’expression qui était jusqu’alors une de nos libertés fondamentales et cela devient très inquiétant de se diriger vers un régime autoritaire. C’est un risque réel si ces propositions de changement de la loi de 1881 aboutissent, seul le gouvernement y gagnera vu qu’il ne paraît pas très sensible à la Liberté d’expression surtout quand celle-ci dérange les plans politiques. 

Noyer les poissons…

Noyer les poissons…

Vous ne pouvez pas faire vos longueurs à la piscine publique de votre commune ces prochains jours ?

C’est certainement parce que les piscines manquent cruellement de surveillants pour les bassins.

Les communautés de communes sont donc parfois obligées de prendre une décision radicale : fermer les établissements momentanément. 

Les créneaux destinés aux scolaires et les activités sont annulés également. Des messages sont envoyés à la plupart des licenciés, qui pratiquent des activités (cours trimestriels et cours à la séance déjà payés).

Ces fermetures interviennent en sus des fermetures techniques annuelles, qui permettent de faire des travaux et du nettoyage dans les piscines.

Pourtant, à grand renfort de millions d’euros, les constructions de bassins se multiplient, et s’ajoutent aux piscines existantes qui elles-mêmes cherchent à embaucher des surveillants de bassin le plus vite possible.

La pénurie de maîtres-nageurs est un problème national. D’après le syndicat de la profession, il manque environ 5000 maîtres-nageurs en France. Ils sont près de 12 000 actifs.

Pourra-t-on se baigner à Portes ? Suspense…

Journée mondiale des animaux, le 4 octobre.

Journée mondiale des animaux, le 4 octobre.

Protection animale.

Le gouvernement français devrait prendre exemple sur ses voisins britanniques et belges qui viennent de voter des lois pour le bien-être animal. l’Écosse propose une loi pour interdire aux animaleries de vendre des chiots ou des chatons de moins de 6 mois, tout comme l’Angleterre et le Pays de Galles, afin de lutter plus efficacement contre la maltraitance animale.

Décision saluée par la fondation 30 millions d’amis.

Le but étant aussi de renforcer le régime de licences pour les éleveurs et d’empêcher les ventes de ces animaux par des tiers, qui ne respecteraient pas les normes de bien-être.  De nombreux animaux sont victimes de pratiques de reproduction irresponsables et cela amène des problèmes de comportement et médicaux.

Concernant les actes de cruauté, en France, ces actes sont passibles de 2 ans de prison ; en Angleterre, les coupables pourront écoper jusqu’à 5 ans de prison, ce qui fera l’un des pays les plus sévères d’Europe. Nous ne devrions plus tolérer ne serait-ce que les combats de chiens, les mauvais traitements sur les animaux, les négligences des animaleries….

L’État français est à la traîne et devrait véritablement prendre conscience du bien-être animal. Il ne devrait y avoir aucune place pour la cruauté animale.

La Journée Mondiale des animaux a été initiée par Heinrich Zimmermann et célébrée pour la première fois le 24 mars 1925. Elle a été déplacée au 4 octobre pour la première fois en 1929.

Source : http://www.zakweli.com/journee-mondiale-des-animaux/      

Journée mondiale des animaux : une journée pour encore mieux les traiter.

Source : https://www.francebleu.fr/infos/environnement/journee-mondiale-des-animaux-une-journee-pour-encore-mieux-les-traiter-1570010380

Contactez-nous

L’Ecologic

L’Ecologic

L’écologie n’est pas qu’une affaire de mode, l’écologie c’est notre planète et notre survie. La Terre est un système complexe qui n’existe que par son équilibre. Mais l’équilibre de notre Planète est fragile. A force de créer la pollution et d’accélérer la disparition de certaines espèces, nous menaçons cet équilibre !

Notre Planète va connaître un réchauffement inévitable lors de ce siècle qui aura des effets indéniables sur la santé comme l’a annoncé l’OMS, en précisant que la montée du niveau des océans accélèrera aussi l’érosion des côtes, ce qui amplifiera le recul des littoraux. Voilà ce que nous infligeons à la Nature et qu’il faudra maitriser pour nos enfants.

Il faut créer une écologie qui représente un idéal, une écologie crédible ancrée dans la vie de tous les jours, enseignée à nos enfants et intégrée par eux, loin de la politique du YAKA-FOKON et de l’image culpabilisante.

Il nous faut donc construire un nouveau contrat entre l’écologie, les choix politiques et les Portois.

Malheureusement, le ministre de l’écologie (M. De Rugy) a détricoté toutes les avancées écologiques, et Emmanuel Macron relance le Nucléaire (« l’écologie ça commence à bien faire… ») et l’essentiel des arrêts de réacteurs n’est pas programmé avant 2029-2035. Il affirme aussi le 24 janvier que la sortie du glyphosate en trois ans n’est pas possible !! Alors pour des soi-disant promoteurs de la COP 21 et de la COP 22, c’est vraiment honteux, faites ce qu’on dit et surtout pas ce que l’on fait …

Pourtant la transition écologique était un des quatre thèmes du grand débat national, un débat déjà sans avenir ! Emmanuel Macron ne se montre guère précis. Sur les problématiques de transport, de chauffage, ou d’alimentation, il se montre très évasif !! 

Et la palme revient à notre cher Ministre de l’agriculture : « Le vin n’est pas un alcool comme les autres » « Je n’ai jamais vu un jeune qui sort de boite de nuit et qui est saoul parce qu’il a bu du Côtes-du-Rhône », en même temps, il est tout de même rare que l’on serve du côtes-du-rhône en boite !!

De plus quand on voit Pascal Durant, ex-secrétaire général et eurodéputé d’EELV regagner allègrement les rangs de LREM, on se dit que l’écologie a beaucoup de pain sur la planche afin de réussir à protéger la Planète. Pierre RABHI, sage moderne et rural, chantre d’un retour à de vrais valeurs a dit : « le pillage de la nature est représentatif d’une civilisation qui a donné à l’avidité humaine les pleins pouvoirs sur le « vivant » et les vivants que nous sommes. Pourtant notre lien à la Terre est si intime que rien ne peut le résilier ». Quelle preuve de sagesse et de réalisme par rapport aux réels enjeux de L’Écologie ! C’est pourquoi à tous les niveaux, en commençant par nous, nos enfants, les communes qui ont aussi une grande responsabilité pour la Planète par leurs politiques de gestion des problèmes écologiques de toutes sortes, faisons-en sorte de parvenir à s’engager durablement sur la bonne voie.

Aéroports de Paris

Aéroports de Paris

Halte à la braderie ! Signe, signons, signez, faites signer pour que le référendum sur les aéroports de Paris puisse avoir lieu ! Notre gouvernement s’apprête à céder à Vinci les aéroports de Paris qui sont pourtant d’un bon rapport pour l’état. Nombre de voix de députés se sont élevées pour qu’un référendum sur ce sujet soit soumis aux français. Notre président et ses acolytes ne tiennent pas à ce que l’info s’ébruite… Substituons-nous à nos administrations pour informer la population. La commune de Saint-Jory a pris le sujet au sérieux mais elle reste un cas isolé. Il faut réunir 4 700 000 signatures pour que soit mis en place un référendum qui permettra aux citoyens de se déterminer quant au maintien des aéroports de Paris dans les mains de l’état ou à leur vente à Vinci. Notre travail de fourmis est de signer et faire signer sa famille, ses amis, ses connaissances et il a déjà porté ses fruits. Pour cela, munissez-vous de votre carte d’identité et de celle d’électeur et aller sur le site officiel (image jointe). Vous pouvez aussi rejoindre les tables de signature sur Valence (groupe Comité Nous Signons 26 07 sur Facebook).

Saisissons cette opportunité pour nous faire entendre !

Féminicide

Féminicide

Violences conjugales : 149 femmes tuées par leur conjoint ou ex-compagnon en 2018

Les associations ont recensé, pour cette année 2019, au moins 100 féminicides, le but est d’apporter des mesures concrètes pour faire reculer ce fléau. Et les chiffres entourant ce phénomène montrent qu’il y a urgence.

En 2018, 149 personnes sont décédées sous les coups de leur partenaire ou de leur ex-partenaire de vie. C’est le résultat de l’étude nationale relative aux morts violentes au sein du couple sur l’année 2018, établie par la Délégation aux victimes des directions générales de la police et de la gendarmerie. Parmi ces victimes, on dénombre 121 femmes et 28 hommes (contre 130 femmes et 21 hommes en 2017).  Ainsi, un décès criminel survient au sein du couple tous les deux jours et demi et une femme décède sous les coups de son partenaire ou de son ex-partenaire tous les trois jours. 

CELA PARAIT INVRAISEMBLABLE !!!!

L’auteur des faits est le plus souvent un homme et dans près de sept cas sur dix il a fait usage d’une arme. Dans la majorité des cas, les hommes, comme les femmes, tuent leur compagne ou compagnon, avec une arme blanche, une arme à feu ou par strangulation. 

Les faits sont, les plus souvent, commis au sein d’un domicile qu’il soit celui du couple ou de l’un des deux membres (83,2 % des cas). Dans une grande majorité de cas, il n’y a pas préméditation. Disputes, séparations et maladie ou vieillesse sont les principales causes de ces drames conjugaux. Sur les 149 cas de morts violentes enregistrées, 54 affaires ont été précédées de violences au sein du couple. Dans 30% des cas, l’auteur, principalement quand il s’agit d’un homme, était sous l’emprise de l’alcool.  Les hommes auteurs de féminicides sont le plus souvent âgés de 30 à 49 ans, contre 60 à 69 ans pour les femmes tuant leur conjoint ou ex-compagnon.

Les décès lors de violences dans les couples représentent 19% de l’ensemble des décès constatés lors d’homicides ou violences volontaires au cours de l’année 2018.  

Depuis le 27 novembre 2018, le portail de signalement des violences sexuelles et sexistes facilite les démarches des victimes auprès de policiers et de gendarmes spécifiquement formés. Depuis sa mise en place, 3 400 échanges ont été réalisés avec des victimes et 1 000 dossiers ont été transmis pour enquête aux services de police et de gendarmerie concernés. 

La tenue d’un « Grenelle des violences conjugales » du 3 septembre au 25 novembre devrait essayer de trouver des pistes pour la protection de toutes ces victimes.  Depuis le 1er janvier, 76 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-conjoint, selon le décompte du collectif « Féminicides par compagnon ou ex »

A ce rythme nous allons dépasser les 200 d’ici la fin de l’année et battre un record », se désole Marlène Frich, thérapeute psychanalytique de couple, spécialisée dans les violences conjugales et intrafamiliales. « C’est d’autant plus inquiétant, qu’il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg » puisqu’en 2017, environ 219 000 femmes ont déclaré avoir été victimes de violences conjugales. « C’est un réel problème de société, qui touche toutes les classes sociales, tous les milieux. »

Un arsenal législatif encore trop peu utilisé

Il existe pourtant « un arsenal législatif cohérent » (ordonnance de protection, bracelet électronique, téléphone grave danger) pour lutter contre les violences conjugales. « Mais malheureusement, il n’est pas assez utilisé », déplore Marlène Frich. Déjà, car nombre de femmes maltraitées supportent des situations inacceptables au nom de l’amour, sont dans la légitimation, ou ne se rendent tout simplement pas compte du danger qu’elles courent. D’autres encore sont trop terrifiées pour porter plainte, ou culpabilisent. 

Mais chaque nouveau décès, chaque marche blanche illustre de manière tragique que dans ce domaine notre pays piétine au lieu d’avancer. Dans de trop nombreux cas, la victime avait tenté de porter plainte, mais des policiers ou des gendarmes insuffisamment avertis – ou débordés – l’avaient laissée repartir vers son meurtrier malgré ses appels au secours.

« Tous les parquets ne gèrent pas les situations de la même manière », abonde Marlène Frich. « Dans certains, dès qu’il y a plainte, il y a garde à vue. Dans d’autres, en revanche, on convoque le conjoint violent pour dans deux mois. Ou alors on dit à la victime : ce n’est pas grave, vous n’allez quand même pas envoyer le père de vos enfants en prison pour cela. Il y a vraiment un travail éducatif à faire auprès de la justice, des gendarmes, des policiers, des travailleurs sociaux… »

Alors pour « identifier à quelle étape ces femmes ont été abandonnées à leurs bourreaux », Laurence Rossignol a demandé l’ouverture d’une enquête qui serait confiée conjointement aux inspections générales de l’administration et de la justice. « C’est une bonne chose », selon Marlène Frich. « Quand un juge déconne, il est normal qu’il soit mis sur la sellette. Quand un policier ne fait pas son travail de service public, il est normal qu’il soit sanctionné »

Que faire de ces conjoints violents ?

Mais cela ne suffit pas. « La prise en charge des auteurs de violences est aussi fondamentale », estime Marlène Frich. « Ces hommes considèrent leur femme comme un vase ou un pot de fleurs et non pas comme une personne. C’est leur objet », explique-t-elle, estimant que si certains « sont des cas désespérés », pour beaucoup, un travail de rééducation s’impose.

L’Espagne, l’exemple à suivre…

« Pour un pays occidental, on n’est quand même pas en avance », soupire Marlène Frich, qui se réjouit toutefois que la France veuille suivre l’exemple de l’Espagne. Mesures de protection, assistance juridique et psychologique, magistrats spécialisés dans les violences conjugales, le pays est un pionnier en la matière en Europe. Mais il y a mis les moyens : un milliard si l’on se réfère au Pacte d’État contre la violence machiste conclu en 2017. 

Et en France ? Dans le rapport « Où est l’argent contre les violences faites aux femmes« , cinq organisations estiment que notre pays consacre actuellement 79 millions d’euros à la lutte contre les violences faites aux femmes. Là où il en faudrait au moins 506 millions, selon elles. « Où est la grande cause du quinquennat », s’interrogent dans Libération 150 sénateurs, s’élevant contre ce manque de moyens financiers et humains.

« Opposer la contrainte budgétaire à des orphelins n’est pas concevable », s’insurgent-ils

En réponse, la secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes Marlène Schiappa a annoncé, dans un entretien au Journal du dimanche, que le gouvernement lancerait en septembre à Matignon un « Grenelle des violences conjugales »,

QUELLE HONTE DE PRENDRE CE PROBLEME AVEC AUTANT DE LAXISME POUR QUELQU’UN QUI SE PAVANNE DEVANT LES CAMERAS DE TELEVISION EN SE DECLARANT DEFENSEURE DES DROITS DES FEMMES !!!!!

QUE DE TEMPS PERDU ALORS QUE DES DIZAINES DE FEMMES SOUFFRENT CHAQUE MINUTE DE LEURS VIES !!!!

PRENEZ EXEMPLE SUR CE QUI EXISTE EN EUROPE ET AGISSEZ IMMEDIATEMENT MADAME SCHIAPPA, DES FEMMES MEURENT !!!!!

Réf :

  • Rapport du Haut Conseil à l’Égalité Femmes-Hommes
  • Médiapart
  • Libération

Ne tombons pas dans le panneau !

Ne tombons pas dans le panneau !

C’est avec soulagement que nous avons retrouvé une circulation normale et un calme relatif dans les rues adjacentes (la rue André Chastel ayant servi de déviation) avec l’inauguration de la plus belle voie de Portes : la rue Danielle Casanova.

 Bitume flambant neuf, rond-point (pour l’instant inachevé), stationnements en nombre (malheureusement trop étroits et laissant déborder sur la chaussée les rétroviseurs des véhicules standards, même pour les as du créneau), et aussi et surtout…

 … une superbe bande supposée cyclable…

 Amis cyclistes réjouissez-vous ! Vous aurez le plaisir de vous exercer au slalom entre chaussée et trottoirs, et de parfaire vos réflexes grâce à une initiative innovante : l’implantation des panneaux de signalisation directement sur votre trajectoire !

 À moins que ce ne soit le responsable des tracés de signalisation au sol qui ait souhaité profiter d’un budget confortable pour rompre avec la monotonie des déplacements à bicyclette en optant pour un tracé incluant ces 5 panneaux ?  Et si vous évitez la chute, vous pourrez heureusement vous rattraper en fin de piste en débouchant directement sur le passage piéton : alors qui des véhicules, des marcheurs ou des vélos aura le plus à souffrir d’un tel manquement aux règles élémentaires de sécurité des chaussées ? Les paris sont ouverts.

Urgence climat

Urgence climat

Le changement climatique est en route pour preuves la fonte exceptionnelle de la banquise, le réchauffement de la planète, les températures extrêmes que nous subissons… Sans être moraliste, nous devons adopter une attitude plus écoresponsable tant au point de vue individuel que collectif. Pour Portes 2020, l’action municipale doit être coordonnée en ce sens. Nous pouvons nous inspirer de la démarche du petit village breton de Langouët, 100 % écolo avec logements passifs, cafés participatifs, cantine bio, réductions des déchets, modes de transport doux favorisés… Une semaine verte ne dédouane pas, l’urgence écologique c’est aujourd’hui. Déjà en 2015, Barack Obama a déclaré « Nous n’avons qu’une planète. Il n’y a pas de plan B ».

Mercredi 5 juin 2019 : Journée Mondiale de l’Environnement

Mercredi 5 juin 2019 : Journée Mondiale de l’Environnement

C’est l’occasion de réfléchir sur notre façon de faire des efforts pour la santé de
notre planète. 9 personnes sur 10 sont exposées aux polluants
atmosphériques, ces maladies ont pour origine les microparticules résultant
des combustibles fossiles liés aux transports, à la production d’énergie…
Apportons notre humble contribution en choisissant des modes de transport
moins polluants (transports en commun, covoiturage) le vélo aussi est à la
pointe de l’environnement (quand les installations le permettent !) Chacun à
son niveau doit faire pression sur le monde politique et les entreprises
polluantes pour faire changer les habitudes et combattre les effets des
changements climatiques.

COMMENT SUPPRIMER LES SERVICES PUBLICS

COMMENT SUPPRIMER LES SERVICES PUBLICS

LREM OU COMMENT SUPPRIMER LES SERVICES PUBLICS (ENGAGEMENT DE MACRON) EN SUPPRIMANT LA MAJEURE PARTIE DES FONCTIONNAIRES ET EN LAISSANT LES ENTREPRISES SE FAIRE Démanteler SANS RIEN DIRE !!!

C’est en juillet 2018 qu’a été constitué le Comité d’Action Public 2022 (CAP22). Il n’a été constitué que de grands patrons, hommes d’affaires, énarques, copains du « Patron » …. Pas de réels connaisseurs en somme de la politique de dépenses publiques qui auraient pu réfléchir sur les vraies solutions efficaces pour réduire la part de la dépense publique sans pour autant désertifier la fonction publique en peau de chagrin en en supprimant le soutien au public, aux personnes âgées, aux habitants des campagnes, aux personnes non connectées, en obligeant tout le monde à payer par télépaiement, plus d’espèces ne seront acceptées aux guichets de toutes les administrations, hôpitaux ….

En fait, pour répondre aux préconisations de ce rapport il faut donc remettre en cause les fondements de la Fonction Publique. C’est un vaste programme d’abandon des missions de service public et de privatisation qui est demandé par CAP22. Ce projet de transformation a été adopté par le gouvernement et va à termes expédier des centaines de fonctionnaires dans le privé. Ce sont toutes les fonctions publiques qui sont touchées : hospitalière, Territoriale et d’État.

Il est certain qu’à force de supprimer des missions et des emplois, de remplacer des emplois de fonctionnaires par des contractuels, la pénurie d’emploi de fonctionnaires sera telle que nombre d’agent seront contraints de s’engager dans ces dispositifs de sortie du statut de fonctionnaires.

La situation des fonctionnaires ne peut pas faire oublier l’acharnement sur les emplois privés, pressés par la rentabilité et par les fermetures à répétition pour la grande joie des actionnaires uniquement et la grande impassibilité du Gouvernement qui encourage le libéralisme exacerbé. On l’a bien vu depuis 2 ans les entreprises délocalisent, ferment, vendent et mettent au chômage alors que les bénéfices sont importants !!!!

Le gouvernement laisse faire et, malgré de vagues déclarations bidon, ne fait strictement rien pour ne pas déplaire à ses amis du CAC 40 !!!

Lamentable !!!

Les urgences vacillent !

Les urgences vacillent !

Les urgences vacillent, le signal d’alarme est tiré.

Les professionnels des urgences suffoquent et les responsables de détournent.

L’été approche. De nouveaux lits vont fermer faute de personnels.

Est-il bon de rappeler que personne ne vient aux urgences par plaisir, que personne ne vient s’asseoir en salle d’attente pendant des heures par plaisir.

Le personnel s’épuise à s’occuper des patients comme ils peuvent, tout en continuant d’accueillir les nouveaux patients.

Il y a un besoin urgent de personnel.

Le gouvernement a tardé à réagir et ses propositions ne sont pas à la hauteur du malaise grandissant. Les soignants souhaitent une augmentation de salaire, des effectifs supplémentaires et une sécurisation des locaux afin d’éviter les agressions (les patients expriment leur colère parfois de façon violente). Il y a un gros manque de moyens et une pénurie de médecins.

Entre 1996 et 2016, la population prise en charge aux urgences est passée de 10 à 21 millions.

La mode est d’établir des rapports et de créer des commissions d’études. MME Buzin, Ministre de la Santé, a annoncé une mission nationale pour élaborer une politique destinée à « adapter les urgences aux nouveaux besoins de santé ». Ne faudrait-il pas arrêter de perdre du temps avec tout ça mais plutôt sortir des contraintes budgétaires ?

La première des préventions

A la lecture des informations municipales parues dans la revue Portes Infos de mai 2019 N°110, nous apprenions que « de l’ordre avait été remis depuis 2014 » dans notre service de police municipale ».

 Heureusement ! Car les missions de ce service ne manquent pas (hélas). Il est d’ailleurs rappelé dans l’article que ces missions sont notamment de « veiller à la tranquillité des habitants, au stationnement (…) », dans le strict respect du code de la route (pas de stationnement en contre-sens, pas de stationnement de P.L. En dehors des parkings autorisés, etc.) et pour la sécurité de tous. 

« La première des préventions n’est-elle pas celle de chacun ? » : c’est avec cette réflexion de bon sens soulignée dans cet article, qui fait de chaque citoyen un acteur de la sécurité, sans craindre d’être considéré comme un « chasseur d’infractions » ou un empêcheur de tourner en rond.

 L’application Voisins Vigilants en témoigne, et permet « lorsque quelqu’un voit quelque chose d’anormal concernant la sécurité, (de le) signaler sur cette application ».

 Ces alertes, aussi fréquentes que nécessaires, doivent être encouragées, et surtout pas censurées, afin que ce formidable outil moderne (et bien moins coûteux et intrusif qu’une batterie de caméras de vidéosurveillance) permette une interaction intelligente et humaine entre citoyens et garant de la tranquillité publique.

Contactez-nous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fakes news ?

Fakes news ?

Fakes news ou réalité ? 26 médecins de Valence ont dénoncé les risques
sanitaires du futur centre aqualudique de l’Épervière à côté de l’autoroute. La
réponse des élus de l’agglomération « aucun danger pour les utilisateurs ». Où
sont les études d’impacts ? Pour ne pas subir la pollution il suffit de lui tourner
le dos. À Portes, on peut s’interroger de l’implantation du gymnase sur l’ancien
site d’E. 26. Il ne faudrait pas que l’échéance des élections municipales accélère
les décisions, sans études sanitaires et environnementales. Ce sont nos enfants
qui seront accueillis et l’ensemble des Portois ! Où est l’accessibilité piétonne
et cyclable, en zone d’activité qui par définition est polluante, la pollution n’a
pas d’heure.

Contactez-nous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Carte d’invitation AG

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Dans vos boites aux lettres

Dans vos boites aux lettres

Bonjour, Portoise et Portois, dans vos boites aux lettres vous trouverez notre affichette.
Une affichette pour se connaitre, se rencontrer et discuter sur un avenir proche, construisons ensemble la ville de demain.

Contactez-nous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quel TVA en France demain ?

Quel TVA en France demain ?

Selon un sondage IFOP publié le 12 mars 2019*, 98% des Français interrogés jugent que le système fiscal doit être réformé.

Une TVA à 0% sur des produits de première nécessité serait une mesure plébiscitée par les Français interrogés : 90% des répondants seraient favorables à la suppression de la TVA sur 50 produits définis comme étant « de première nécessité ».

Petit retour en arrière…

Depuis 25 ans et l’instauration du marché unique, la liste des produits éligibles est définie par la directive TVA. Cette liste est disparate, et des secteurs bénéficient dans certains pays de dérogations obtenues lors des négociations initiales. L’objectif était d’éviter le dumping fiscal visant à attirer certaines industries via des TVA réduites.

Les taux de TVA n’ont pas évolué depuis 2014, date de la dernière hausse de TVA.

Taux de TVA applicables au 1er janvier 2019

Produits consommables sur lesquels la TVA est actuellement à 5.50% sont :

  • Eau et boissons non alcooliques,
  • Produits destinés à l’alimentation humaine,
  • Produits non transformés agricoles, de la pêche, de la pisciculture et de l’aviculture,
  • Bois de chauffage et produits de la sylviculture,
  • Aliments simples ou composés utilisés pour la nourriture du bétail, des animaux destinés à la consommation humaine, ainsi que les produits entrant dans la composition de ces aliments, etc.

Des règles datées

Le Président de la Commission Européenne, J-C. Juncker le Président., juge ces règles obsolètes.

D’abord parce que l’UE a récemment acté le passage à une TVA à régler par les entreprises dans le pays de destination de leurs produits et non plus dans celui où elles sont basées. De fait, le dumping fiscal n’est plus possible, rendant inutile.

Ensuite, la liste, faute d’avoir évolué, est de plus en plus discutable : elle n’inclut pas de produits électroniques, tels que la presse en ligne ou les livres électroniques. Elle a très peu évolué dans le temps car nombre de propositions ont buté sur la règle de l’unanimité des Etats membres, qui s’impose pour toute réforme fiscale.

TVA « sociale » : une fausse bonne idée ?

« Quand bien même l’Union européenne autoriserait (la France) à réduire le taux de 5,5% à 0, cela coûterait très cher et la mesure profiterait aussi aux foyers aisés » (F. Ecalle, ex-magistrat de la Cour des comptes, à la tête du site Fipéco). Les ménages les plus aisés consomment également des produits de première nécessité. Ainsi, selon certaines études économiques, le taux réduit actuel de TVA à 5,5% permet aux ménages les moins aisés de réduire leur imposition sur leur consommation de 3 points. Mais les plus aisés en profitent aussi à hauteur de 2,2 points.

La TVA apparaît donc comme un outil ne visant pas la redistribution : selon une étude de 2015 publiée par le Conseil des prélèvements obligatoires (organisme indépendant rattaché à la Cour des comptes) : « C’est un impôt qui a pour principale vertu de dégager des recettes importantes pour l’Etat et de permettre de financer des services publics. Pour faire de la redistribution de manière plus efficace, il vaut mieux octroyer des prestations sociales sous conditions de ressources ou rendre l’impôt sur le revenu encore plus progressif, en ajoutant de nouvelles tranches pour les plus riches. »

Sources :

https://www.francetransactions.com/actus/actualites-socio-economiques/suppression-de-la-tva-sur-les-produits-de-premiere-necessite.

https://www.challenges.fr/economie/pourquoi-la-baisse-de-la-tva-est-une-mauvaise-idee_639557

https://www.sudouest.fr/2019/04/07/une-tva-a-0-sur-50-produits-de-premiere-necessite-darmanin-pas-favorable-5966950-10530.php

https://www.lejdd.fr/Politique/gerald-darmanin-au-jdd-baisser-limpot-sur-le-revenu-pour-la-classe-moyenne-est-une-bonne-piste-3887504

*L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 21 au 22 février 2019

Voirie, circulation et propreté

Démocratie participative, rien ne peu se faire sans vous !
Sondage, #Portes 2020 – Portes Solidaire
Cette enquête permettra de déterminer les préoccupations des habitants de Portes les Valence, sur les voiries, la circulation et la propreté de la commune.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Êtes-vous satisfait de l'état des rues ?
Que pensez-vous de la propreté de la ville ?
Circule-t-on facilement en voiture à Portes ?
Circule-t-on facilement en vélo à Portes ?
Circule-t-on facilement à pied à Portes ?
Etes-vous satisfait des accès pietons et vélos aux groupes scolaires ?
Que pensez-vous de la circulation des poids lourds dans Portes ?
Avez-vous des remarques ou suggestions à nous soumettre ?
Souhaitez-vous être informé des résultats de l'enquête ? Rencontrer l’association Portes 2020 ?
Vous investir dans la campagne des municipales de 2020 ?
Voter

POUR MOI CE SERA UN TRACTEUR LIBELO MADAME LE MAIRE

POUR MOI CE SERA UN TRACTEUR LIBELO MADAME LE MAIRE

Depuis déjà de nombreux mois (TROP NOMBREUX) la rue Casanova n’est qu’un champ de mines où il est si difficile de se déplacer que nous n’avons même plus le plaisir de recevoir Amis-Familles-etc.

La galère qui dure depuis trop longtemps puisqu’on ne voit rien avancer !  Seul le début de la rue (côté Jean Jaurès) avance très timidement, serait-ce uniquement pour le CORSO ? (ÉLECTIONS OBLIGENT BIEN SÛR !!) l’autre partie reste en plan, sans améliorations réelles (là, pas de CORSO donc moins d’électeurs…). Mais que font les conducteurs de chantiers ??? Le Marché Public n’a pas été assez rigoureux ??

Maintenant c’est trop, surtout que vous avez annoncé une fin de la deuxième partie du chantier pour juillet lors de vos vœux, était-ce une blague ?? Mais là on rit jaune, ON SE MOQUE DE NOUS ET DE LA SÉCURITÉ, car on ne sait plus à quel saint se vouer pour emprunter cette rue (non pour le plaisir, mais uniquement pour rentrer chez nous !!).

Quid de l’usure importante et prématurée des voitures (PNEUS-AMORTISSEURS ET AUTRES) ? Nous ferez-vous des cadeaux quand il va s’agir de changer toutes ces pièces ?  À qui doit-on envoyer nos factures d’entretien ?

Je ne vous parle pas des adeptes du vélo qui doivent se coltiner les vélos sur le dos afin de pouvoir aller au travail ou même simplement prendre l’air en balade, cela commence à devenir inquiétant.

Un service de location non pas de vélo, mais de « TRACTEUR LIBELO » serait vraiment un plus pour vos administrés.

ALLEZ, ENCORE « A PEINE » QUELQUES MOIS POUR ENFIN POUVOIR ROULER SUR UNE ROUTE PROPRE C’EST SUPER.

Quelle rigolade par la suite quand on se souviendra qu’il aura fallu attendre 7 à 8 mois pour une rue d’environ 500 mètres !!!

Là, on frôle l’ivresse de la vitesse et des sensations fortes mieux que la grande roue ou les grands huit, on sera entraîné pour KOH LANTA ou le PARIS DAKAR !

POUR UNE JUSTICE FISCALE

POUR UNE JUSTICE FISCALE

Pour avoir des services publics de qualité, une redistribution des richesses, et pour que tout le monde puisse accéder aux soins quel que soit son revenu, les impôts sont nécessaires.

La question de la justice fiscale ne se pose pas en termes de plus ou moins d’impôts, mais plutôt à quels impôts, pour qui et pourquoi ?

On peut classer les impôts en fonction du critère de justice sociale, c’est-à-dire de la redistribution des richesses :

  • L’impôt sur le revenu est le plus redistributif : il est prélevé en fonction du salaire et du nombre d’enfants : ceux qui gagnent plus et ont moins de charges participent le plus.
  • L’impôt sur les sociétés est aussi redistributif : les sociétés qui
  • produisent de la valeur ajoutée participent aux charges collectives : services publics, enseignement, recherche, etc.
  • La TVA (taxe sur la valeur ajoutée) est payée par tous les consommateurs, mais ceux qui consomment plus en paient plus.
  • Enfin, les impôts locaux sont les plus inéquitables, puisque tout le monde paient sensiblement la même chose, en fonction du même lieu d’habitation et des mêmes surfaces.

Que constate-t-on aujourd’hui :

1° Avec la décentralisation, les services de solidarité (RSA, handicapés, troisième âge), dont les dépenses sont en croissance continuelle, sont pris en charges par les départements, c’est-à-dire par les impôts locaux, le plus injuste des impôts. L’état qui prélève les trois autres impôts, s’est ainsi déchargé des lourdes dépenses de solidarité pour les faire porter par tous les habitants.

2° Avec le CICE (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi), l’état a cherché à compenser les charges sociales plus lourdes en France que chez nos voisins européens. En Allemagne, les charges sociales sont moins lourdes, mais les impôts sur le revenu des catégories supérieures sont bien plus élevés que chez nous. Avec les sommes du CICE, on pourrait donner du travail au 1 million de chômeurs de longue durée. Bref, pour éviter de taxer les riches, notre société marginalise 1 million de personnes. Et c’est encore tous les habitants, via les impôts locaux, qui payent l’addition (RSA)

3° L’impôt sur les sociétés a baissé dans tous les pays industrialisés : il est passé de 40% à 25%. Mais à qui cette baisse profite-t-elle le plus ? Les secteurs de la production et de la consommation payent l’impôt sur les sociétés, mais aussi la TVA qui ponctionne les petits entrepreneurs et les commerces. Les banques, qui négocient des produits financiers, payent aussi l’impôt sur les sociétés, mais elles ne paient pas de TVA. A qui profite le plus la baisse des impôts sur les sociétés ? 4°En supprimant l’impôt sur la fortune, la réforme fiscale de Macron a surtout privilégié les 10% les plus riches : l’objectif affiché est de favoriser l’investissement dans la production. Mais s’il n’y a pas de relance économique par l’augmentation des salaires ou l’embauche des chômeurs, les patrons ne vont pas investir dans les outils de production. Où vont ces bénéfices ? Dans les transactions financières et boursières, qui ne sont pas taxées. Baisse des ressources fiscales et nouvelle bulle boursière… et nouvelle crise en perspective !

Risque Majeur

Risque Majeur


Chers tous bonjour, Présent au dernier conseil d’école en tant que parent d’élève, nous apprenons l’importance fondamentale du PPMS (Plan Particulier de Mise en Sécurité), a fortiori en période de plan Vigipirate, et pire encore dans une ville accueillant un RM (Risque Majeur) comme le DPPLV (Dépôt Pétrolier).

C’est avec ébahissement que les représentants des parents d’élèves en présence de l’élu référent, que ce PPMS n’a été décrit que sur ce qui concerne strictement les salles de classe.

La question centrale est la suivante : les directeurs des établissements n’étant pas employeurs des personnels des périscolaires ni du restaurant scolaire, aucune concertation n’existe entre les intervenants en charge de nos enfants. QUI EST EN CHARGE DU PPMS DANS CES LIEUX dits extrascolaires ?

Face à une absence d’éléments plausibles sur cette question dont personne ne contestera le caractère primordial, il est URGENT de solliciter les services compétents pour nous assurer :
– de la formation du personnel cantine et périscolaire au maniement d’un extincteur
– de l’organisation / participation active, pleine et entière, de ces personnels aux exercices d’évacuation / mise à l’abri et confinement
– de la consignation des mesures prises dans un registre ad hoc, comme la loi l’impose pour les écoles. Je souhaite vivement que cette question figure en bonne place dans l’ordre du jour du prochain conseil municipal (!!!). VITE, AGISSONS.

Fake news vous avez dit fakes news.

Fake news vous avez dit fakes news.

Fake news terme très à la mode, employé par les plus grands menteurs et hypocrites de la planète.

Suffirait-il d’invoquer les fakes news pour que cela devienne une réalité mensongère ?

Si dans la même phrase vous placez fake news et polémique, on peut atteindre des sommets.

26 médecins lanceurs d’alerte de Valence ont dénoncé les risques sanitaires de l’implantation du centre aqualudique de l’Épervière proche de l’autoroute.

Pour toute réponse des élus de l’agglomération « le centre aqualudique est adossé à l’autoroute et ne représente aucun danger pour les futurs utilisateurs de l’agglomération ».

Où sont les études d’impacts réalisées ? Où sont les données scientifiques ?

Moralité de l’histoire pour ne pas subir la pollution il suffit de lui tourner le dos.

Plus proche de nous, on peut s’interroger sur le bien-fondé du projet du gymnase de Portes-lès-Valence sur l’ancien site d’E. 26, centrale à bitume au préalable.

Y a-t-il eu une étude d’impact sur la santé réalisée sur ce site ?

Il ne faudrait pas que l’échéance des élections pour les municipales prochaines accélère les décisions, sans réaliser toutes les études sanitaires et environnementales adéquates.

Ce sont quand même nos enfants qui seront accueillis sur ce site et l’ensemble de la population portoise ! 

Quid de l’impact environnemental, de l’accessibilité piétonne et cyclable et de l’implantation en pleine zone d’activité qui par définition peut être polluante, la pollution n’a pas d’heure pour être présente.

On s’interroge sur le bien-fondé de l’emplacement.

Commissariat

Commissariat

Et si nous parlions de la sécurité puisque c’est le maitre mot de Mme Girard…en l’occurrence du Commissariat, qui, dans une zone urbanisée telle que la nôtre, devrait assurer une présence dynamique et visible. Oui, mais voilà, n’y aurait-il par un hic ? Parlons de l’accueil du public ! se pose la question des horaires d’ouverture de ce lieu…quand il veut bien être ouvert ! Il est vrai qu’à 2 permanents dans ce commissariat, ils ne peuvent pas faire de miracle. Pour une ville comme Portes, c’est plutôt affligeant ! où sont les moyens mis en place pour avoir un commissariat digne de ce nom ?… Et dire qu’on avait une gendarmerie ouverte 24 h/24, que l’on nous a supprimés !

Dispositif  Voisins Vigilants et Solidaires

Dispositif « Voisins Vigilants et Solidaires » : comment cela fonctionne-t-il ?

1/ Objectifs visés

Ce dispositif existe en France depuis 2007. Les objectifs sont :

  • La dissuasion vis-à-vis du vandalisme, des effractions et des cambriolages
  • Entretenir le lien social et rompre l’isolement
  • Renforcer les relations entre institutions et citoyens

Parfois controversé, il faut rappeler que « Voisins Vigilants et Solidaires » ne vise ni la délation ni la mise en place de patrouilles citoyennes.

Sa vocation est de « rassurer la population, améliorer la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance d’appropriation et accroître l’efficacité de la prévention de proximité » (C. Guéant, circulaire du Ministère de l’Intérieur du 22 juin 2011).

La circulaire mentionne que « police et gendarmerie devront pouvoir alerter les “Voisins Vigilants” de la détection d’un phénomène de délinquance visant un quartier ou un secteur.

2/ V.V.S. En chiffres

  • 600 communes adhérentes en France (toutes étiquettes politiques confondues), au 1er janvier 2019, la France métropolitaine et les départements d’outre-mer sont découpés en 34 970 communes.
  • 3 081 communautés créées en Rhône-Alpes

75 communes de la Drôme sont adhérentes

Dont Portes-lès-Valence, qui compte à ce jour 6 communautés (Quartiers Centre-Sud / centre-ville / est / nord / ouest / sud), et au total plus de 300 V.V.S.

3/ Fonctionnement

Le site web et l’application smartphone donnent accès après saisi des identifiants et mot de passe créés, à 8 rubriques

  • Alertes (SMS et courriel) : pour signaler un événement nécessitant la vigilance. Au choix un cambriolage ou tentative / un comportement suspect / une dégradation / un événement exceptionnel / un vol ou tentative
  • La gazette : passer une annonce, signaler un animal perdu, un objet trouvé, etc.
  • Communauté : donne accès aux alertes, messages, actus de votre voisinage proche, et permets d’inviter d’autres voisins à s’inscrire
  • Messagerie : permet de sélectionner une liste de destinataire, et de leur transmettre un message type SMS
  • Annuaire : infos pratiques dans le strict respect de ce que chaque utilisateur a saisi lors de son inscription (nom ou pseudo, adresse, tél., mail, mais aussi compétences et centres d’intérêts)
  • Mairie vigilante et solidaire : la mairie et la police municipale ont accès aux alertes en temps réel, et échangent également des messages avec les V.V.S.
  • Jumelages : les communautés de voisins peuvent être jumelées entre elles

4/ Coût / bénéfice / statistiques

Toujours selon cette circulaire, certaines communes de la Drôme ont enregistré une baisse de 20 % à 40 % des cambriolages constatés ».

Cependant :

  • Rien n’oblige les mairies à rendre compte de l’impact du réseau sur la délinquance locale
  • En 2009, le député communiste A. Bocquet a proposé la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les résultats et garanties de V.V.S., laquelle n’a jamais vu le jour

Côté coûts :

  • 100 € le panneau
  • Un forfait de 1 000 SMS pour les villes de 10 000 habitants
  • Attention : la facture grimpe au-delà. Par exemple, Perpignan comptant 500 V.V.S., disposant d’un forfait de 1 500 SMS, a souhaité résilier son contrat en 2017 après 2 années d’adhésion, car le budget atteignait 5 000 € sur l’exercice au-delà.

Il faut savoir que les pouvoirs publics ne se contentent pas de recommander V.V.S. mais le subventionnent :

  • Le département peut participer au financement
  • La région également
  • Mais aussi l’Etat, au travers du FIPD (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance) créé par N. Sarkozy en 2005.

A noter qu’il existe un autre dispositif, « Participation citoyenne », dont la vocation est strictement identique, mais uniquement en zone gendarmerie, dont la visibilité et l’aspect marketing sont presque inexistants, et dont le coût réel ne fait l’objet d’aucune publication.

SOURCES :

Et le César de la meilleure fiction revient à !

Et le César de la meilleure fiction revient à ! …..

Amis cinéphiles, regardez la vidéo de Madame Girard sur SA ville. Claude Lelouch et Luc Besson n’ont qu’à bien se tenir !

Tous les ingrédients sont réunis pour une belle fiction à l’eau de rose ! : Des paillettes, des bisous, des applaudissements, un feu d’artifice, des chars, des concerts, des inaugurations, des rubans découpés, des sourires, du soleil, des ados heureux, des personnes âgées toutes en bonne santé qui ne pensent qu’à festoyer ….

Cette vidéo est à l’image de votre politique : tout dans le paraître, les problèmes de fonds des Portois ne sont pas abordés. D’ailleurs votre petit film de 10 minutes 30 montrent 10 minutes de festivités et seulement 30 secondes pour le social. Mais peut-être que vos actions ne permettent pas d’en montrer plus….

Le merveilleux conte de Noël raconté par Madame le maire

Le merveilleux conte de noël



Petit retour sur le merveilleux conte de Noël raconté par Madame le Maire lors de la cérémonie des vœux :

Tout son discours a été de réciter tous les travaux de ses amis de l’Agglo, de son implication dans ses activités à l’agglo,  à ses autres emplois rémunérés où elle est la meilleure bien sûr, mais où sont ses implications pour notre Ville ? Elle a annoncé que le plus gros chantier de sa mandature serait les travaux de la rue Casanova ?

Quelle aventure …. Surtout que c’est un fameux chantier qui s’embourbe et qui n’avance jamais, il va bientôt falloir un tracteur pour rentrer chez soi et cela jusqu’en mai !!!! Et en plus Madame le Maire a annoncé une deuxième tranche qui finira en juillet (2019 quand même !) On se demande pourquoi ?? Peut-être pour une deuxième piscine ??? Ou un parc d’attraction financé par l’Agglo ?

Que de beaux projets pour ce mandat gouverné uniquement par l’Agglo et non par Portes Lès Valence !!! Le point d’effort de Madame le Maire pour son mandat est l’obtention d’une troisième fleur sur les panneaux d’entrée et de sortie de Portes… Voilà un sacré programme DE FOLIE !

Tout cela en omettant de parler de tous les soucis, dégradations, infractions qui sont continuels sur la commune, pourtant avec toutes ces caméras déjà en place et avec 10 nouvelles qui vont être financées pour 100 OOO,00 € rien que pour l’achat !!! Rien ne nous est dit en ce qui concerne  l’utilisation, et l’entretien. Nos Éducateurs de rue auraient été un atout supplémentaire non négligeable pour la prise en charge des débordements et de l’accompagnement de nos jeunes des quartiers.

Pour les Fêtes somptuaires aussi vous vous félicitez, mais de quoi ?? De faire supporter aux Portois, qui méritent cent fois mieux  en améliorations de tout genre,  les animations de l’été qui ne leur profitent pas et qui ne servent qu’à servir l’ego démesuré de notre DJ municipal et de toute l’équipe aux ordres.

Quant à la soi-disant hausse nulle des taxes, la part fixe  de vos amis de l’Agglo se chargera de tout en triplant son taux depuis 3 ans.

Lecture du Portes Info de novembre

Lecture du Portes Info de novembre

À la lecture du Portes Info de novembre, il y a de quoi rigoler, mais rigoler jaune pour toutes ces inepties !!!

En effet, toute la bile versée par les élus de la majorité qui ne savent plus quoi faire pour masquer la médiocrité de leur parcours fait vraiment de la peine à lire !!

À part essayer de décrédibiliser l’opposition par de vagues accusations de : « non-participation à des commissions », « champions de la démagogie », « méthodes qui font tâche (tâche nécessitant un bien sûr !!!) », « Alors nous ne passerons pas notre temps à répondre… », quelle rigolade quand on lit toute la page qui sert en principe d’information aux concitoyens et non d’explications à charge contre l’opposition pour essayer de justifier de leur piètre politique sans aucune ambition pour Portes.

Il est vrai que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ? On ne comprend pas non plus cette phrase, il aurait fallu dire : que ceux qui les font…. À vouloir critiquer à tout prix l’opposition, vous vous emballez et dites n’importe quoi, c’est dans la lignée de votre politique faite uniquement de blabla et de peu de choses, c’est triste Madame le Maire de voir autant de haine au lieu de lire des propositions pour une politique ambitieuse et constructive pour Portes !!!

Nous resterons dans notre ligne de conduite : dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit, ça fait peur quand on voit le résultat de votre politique minimaliste faite de caméras de surveillance, encore 100 000.00€ votés pour acheter 10 caméras supplémentaires, qui ne diminuent pas la délinquance en constante progression, et, d’ailleurs, quid de la facture d’utilisation et de maintenance de ce matériel ? Et de très coûteuses festivités d’été payées par les Portois pour le plaisir de qui ? Le débat reste ouvert quand on en parle avec nombre de Portois qui préfèreraient que leur argent soit mieux utilisé.

Quant à votre politique, on pourrait parler aussi du gouffre financier annoncé pour vos amis de l’Agglo : le centre aquatique qui coûtera au minimum 14 MILLIONS D’EUROS juste pour la Participation de l’Agglo contre 7 Millions prévus au départ !!!! Et dont le Déficit Annoncé est déjà de 1,38 MILLIONS D’EUROS PAR AN POUR L’AGGLO qui seront versés à la société Espacéo !!!! Qui va payer ?? Vous avez toujours voté POUR à toutes ces décisions de l’Agglo Madame le Maire, les électeurs en prennent bonne note dorénavant car nous attendons votre décision de vous positionner par rapport à vos amis de La République en Marche qui dirigent actuellement cette Agglo ???

Sachez que nos concitoyens ne sont pas aussi crédules que vous le dites dans votre page bilieuse de se Portes Info de novembre dernier (3° paragraphe), ils sont totalement conscients de ce qui se passe à Portes et des nombreux dysfonctionnements et choix très discutables de votre politique.

Une démarche PARTICIPATIVE et d’activation CITOYENNE.

Contactez-nous

Bonne année 2019

Bonne année 2019

À l’heure des profondes mutations qui bouleversent nos vies, soyons ambitieux pour la construction d’un nouveau monde. L’urgence nous amène à faire revivre les valeurs d’humanisme où la recherche du bien être de tous doit prévaloir sur les égoïsmes fondés sur l’unique avoir. Cette course semble si perdue qu’elle ne permet plus l’expression d’un quelconque bonheur ; les visages creusés de désespoir et de méfiance en attestent.

Soyons les architectes de cet édifice où les matériaux seraient davantage la fraternité, le partage, le respect, la tolérance, les connaissances, la beauté et l’amour.

Donnons sens à notre création bienveillante pour que le théâtre de nos vies soit acté de rires, de sourires et d’envies.

Éduquons-nous et nos enfants à la curiosité, à l’appétence et à la culture pour que nous devenions à notre tour, les passeurs de cette vie riche d’humanité.

Nous vous souhaitons une belle année 2019.

Cahier(s) citoyen(nes)

Contactez-nous

#portes2020

Cahier citoyen

Cahier(s) citoyen(nes)


Un cahier citoyen pour permettre de libérer la parole, un cahier de doléances pour noter ses critiques et ses propositions pour les Portoises et les Portois, pour construire ensemble la ville de demain.


Une démarche PARTICIPATIVE et d’activation CITOYENNE.


Une démarche Écocitoyenne, pour développer le lien entre citoyenneté et responsabilité face au développement durable. Pour interpeller sur la nécessité pour les citoyens d’adopter un comportement responsable et respectueux de son environnement.


Une démarche urbaine, (intégrer l’humain dans l’urbain) pour établir les conditions d’un aménagement urbain responsable et humain, ouvert au dialogue.