COMMENT SUPPRIMER LES SERVICES PUBLICS

LREM OU COMMENT SUPPRIMER LES SERVICES PUBLICS (ENGAGEMENT DE MACRON) EN SUPPRIMANT LA MAJEURE PARTIE DES FONCTIONNAIRES ET EN LAISSANT LES ENTREPRISES SE FAIRE Démanteler SANS RIEN DIRE !!!

C’est en juillet 2018 qu’a été constitué le Comité d’Action Public 2022 (CAP22). Il n’a été constitué que de grands patrons, hommes d’affaires, énarques, copains du « Patron » …. Pas de réels connaisseurs en somme de la politique de dépenses publiques qui auraient pu réfléchir sur les vraies solutions efficaces pour réduire la part de la dépense publique sans pour autant désertifier la fonction publique en peau de chagrin en en supprimant le soutien au public, aux personnes âgées, aux habitants des campagnes, aux personnes non connectées, en obligeant tout le monde à payer par télépaiement, plus d’espèces ne seront acceptées aux guichets de toutes les administrations, hôpitaux ….

En fait, pour répondre aux préconisations de ce rapport il faut donc remettre en cause les fondements de la Fonction Publique. C’est un vaste programme d’abandon des missions de service public et de privatisation qui est demandé par CAP22. Ce projet de transformation a été adopté par le gouvernement et va à termes expédier des centaines de fonctionnaires dans le privé. Ce sont toutes les fonctions publiques qui sont touchées : hospitalière, Territoriale et d’État.

Il est certain qu’à force de supprimer des missions et des emplois, de remplacer des emplois de fonctionnaires par des contractuels, la pénurie d’emploi de fonctionnaires sera telle que nombre d’agent seront contraints de s’engager dans ces dispositifs de sortie du statut de fonctionnaires.

La situation des fonctionnaires ne peut pas faire oublier l’acharnement sur les emplois privés, pressés par la rentabilité et par les fermetures à répétition pour la grande joie des actionnaires uniquement et la grande impassibilité du Gouvernement qui encourage le libéralisme exacerbé. On l’a bien vu depuis 2 ans les entreprises délocalisent, ferment, vendent et mettent au chômage alors que les bénéfices sont importants !!!!

Le gouvernement laisse faire et, malgré de vagues déclarations bidon, ne fait strictement rien pour ne pas déplaire à ses amis du CAC 40 !!!

Lamentable !!!

%d blogueurs aiment cette page :